L´artiste Malagueño Jorge Bengio a toujours baigné dans l´ univers de la peinture: Son grand pére  architecte, peintre, et musicien lui a fait découvrir  le monde de l’Art dès ses 5 ans. Un peu plus tard, à l’âge de 12 ans, il participe à un atelier de peinture et y apprend diverses techniques, mais  abandonne à regrets cette passion  pour la reprendre pendant ses années universitaires . Cette fois ci, pour de bon, il se remet à dessiner et à peindre
 
“C’est à ma mère que je dois ce retour à la peinture. Elle m’a toujours encouragé à poursuivre mes rêves” nous explique Jorge
 
Economiste de profession et diplomé en droit, il travaille dans un prestigieux cabinet depuis maintenant quelques années. “Le travail m´a apporté beaucoup de maturité et j’avoue qu’il n’y a pas si longtemps je n’aurais pas envisagé autre chose, mais je dois admettre que depuis peu je laisse la porte ouverte à la peinture et je suis impatient de pouvoir m´y consacrer pleinement. Je pense que tout le travail artistique que j´ai pu accomplir jusqu´à maintenant n´est qu´une petite représentation de ce que je veux créer maintenant”
 
 
Derrière sa peinture il y a une volonté de cerner et de comprendre la nature et les sentiments de ses personnages et de faire transparaitre cela sur la toile.
 
Les artistes principaux qui lui servent d´inspiration sont Matisse, Bacon, Van Gogh, Freud et bien sûr Modigliani avec qui il partage l´importance du regard, axe central de tous ses tableaux. Tout comme lui, la figure féminine et le mystère qui l’entoure l´a toujours envouté.

 

JORGE BENGIO

Málaga, 1987

 
  • w-facebook
  • Twitter Clean